L’entreprise

Lovée au cœur d’une région vivante et vivifiante, les cuisines de Bio-Bon inc. sont implantées à Coaticook dans un coin des Cantons-de-l’Est qui se distingue par son agriculture biologique, la richesse de ses productions et la diversité de ses produits.

Bon pour le cœur, le corps et l’âme!

Notre mission

Dans le nom de notre entreprise se retrouve l’essence même de notre mission. Bio-Bon inc., ça doit être bon! Et dans tous les sens du terme…

S’inspirant d’une tradition familiale où la gastronomie du terroir s’inscrit au cœur du quotidien, la mission de Bio-Bon inc. consiste à offrir des mets haut de gamme, riches d’une généreuse saveur maison et tout aussi délectables pour le palais que bons pour la santé, l’environnement et la planète. Authentique et sans compromis, cette mission de nourrir le monde se réalise dans une perspective de développement durable favorisant l’achat local, les produits naturels, la culture biologique, le bien-être des individus et la préservation de l’environnement.

Avoir aussi la planète à coeur!

Notre vision

Garanti fait avec amour

Garanti fait avec amour… pour le plaisir de manger!
Bio-Bon inc. participe à la création d’un monde meilleur en s’assurant que toutes les étapes de la chaîne de production et de transformation soient réalisées dans la joie, avec amour et respect de soi, des autres et de la nature.

Ainsi, ces valeurs profondes se transmettent de la terre à la table, imprégnant chaque aliment d’une saveur incomparable, à déguster dans le plus grand plaisir de manger.

Mettre notre cœur à l’ouvrage!

Nos valeurs

Plaisir : Maintenir une atmosphère de travail agréable et légère où on peut rire, chanter et communiquer; un espace de vie qui donne le goût de se lever le matin pour venir au boulot…

Bonheur : Mettre en place les conditions nécessaires au bien-être et à l’épanouissement personnel des employés en s’assurant qu’ils se sentent compris et soutenus dans leurs besoins, tant au niveau émotif que dans l’organisation de leur travail ou dans leur cheminement personnel.

Amour : Nourrir le sentiment d’amour chez les employés en restant vigilant à leurs besoins respectifs. Veiller ainsi à ce que chacun continue d’apprécier sa mission, sa tâche, son travail en équipe, ses outils et les produits qu’il cuisine. Voilà les éléments essentiels de la recette qui permet à Bio-Bon inc. que le Garanti, fait avec amour! soit ressenti jusqu’aux papilles et au cœur du consommateur.

Respect : Encourager le développement d’une attitude d’écoute, de respect et d’estime de soi-même, des collègues de travail et de tous les individus côtoyés dans la chaîne alimentaire : producteurs, fournisseurs, livreurs, distributeurs et, bien sûr, les consommateurs. Cette attitude de respect s’étend aussi à la nature, notre environnement et la planète.

Intégrité : Pratiquer l’honnêteté, l’authenticité et la transparence afin de rester fidèle à soi-même dans toutes les actions et les communications de l’entreprise.

Terre en coeur

Par amour
pour le monde

VOIR LA SECTION
ENGAGEMENT DURABLE

On s'engage en développement durable 2019-2021

Certifié Éco-cert

77%
d’ingrédients
biologiques

LA PETITE HISTOIRE D'UNE BIEN GRANDE AVENTURE

Photo de Pascale Beauvais propriétaire de Biobon
Photo de Lahbib Aissaoui Directeur financier copropriétaire de Biobon

Pasquale Beauvais, Présidente directrice fondatrice et copropriétaire et Lahbib Aissaoui, Directeur financier copropriétaire sont les piliers de Bio-Bion inc. Avec leur équipe, ils mettent tout en œuvre pour répondre à la demande croissante pour leurs produits de qualité.


« Toute petite, j’étais déjà fascinée par les casseroles et les cuillères. Et d’aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours voulu posséder ma propre entreprise. Il faut dire que cette tradition est profondément ancrée dans mes gènes depuis plusieurs générations, car je descends d’une famille d’entrepreneurs. Mon arrière-grand-père exerçait le métier de beurrier à son compte comme le faisaient mon grand-père camionneur et mon père garagiste. Même chose pour mes grands-parents Gagné et Tremblay qui géraient leur entreprise de cuisine pour les chantiers. Pour ce qui est de ma mère, ses années d’implication en politique municipale, son poste de mairesse et son excellente gestion financière de l’entreprise familiale ont été et sont encore une source d’inspiration et un modèle de leadership au féminin. Chez mes grands-parents maternels qui avaient douze enfants – des vrais bleuets du Lac-Saint-Jean –, tout se passait dans la cuisine. Selon la saison et les récoltes du jardin, on y préparait des marinades, des confitures et d’énormes repas de fêtes. C’est au sein de cette atmosphère familiale remplie d’odeurs savoureuses et de mets concoctés avec amour que j’ai reçu la piqûre culinaire, ce plaisir immense de nourrir les autres avec passion. »

- Pasquale Beauvais


« Descendant d’une famille d’entrepreneurs, je pense que l’entrepreneuriat me coule dans les veines depuis mon tout jeune âge. C’est bien simple, ça fait partie de mes gènes. J’étais passionné depuis si longtemps par ce domaine qu’il était évident que j’allais un jour m’aventurer dans ce monde et, mieux encore, devenir propriétaire de ma propre entreprise.
Avec une bonne maîtrise en finance en poche, j’ai d’abord accumulé dix années d'expérience dans le monde des affaires et de la gestion. Toujours aussi passionné, j’ai travaillé comme conseiller aux entreprises et analyste financier pendant quatre ans. J’ai bien aimé aider des entrepreneurs à développer leurs affaires. De jour en jour, j’étais reconnaissant de l’opportunité qui m’était donnée de vivre les différents défis que l’entrepreneuriat comporte. Je sentais bien vibrer en moi l’envie irrésistible de devenir un fier entrepreneur, moi-même.
En octobre 2018, dans l’objectif de devenir copropriétaire avec Pasquale, je me greffais à l’équipe formidable de Bio-Bon inc. comme employé. C’est ainsi qu’en toute complicité avec Pasquale, j’ai commencé peu à peu l’apprentissage des rouages de l’entreprise ainsi que le transfert des connaissances dans le but de devenir le directeur général de la compagnie. Le 1er novembre 2019, j’étais tellement heureux de devenir finalement copropriétaire de Bio-Bon inc. avec Pasquale. Ce nouveau défi dans ma carrière est extrêmement stimulant pour moi
 !
Sans contredit, cette passion qui m’animait il y a tant d’années ne s’est jamais estompée et elle grandit constamment, chaque jour. »

- Lahbib Aissaoui

 

HISTORIQUE EN DATES

 

1993 : Un premier plan d’affaires
Pasquale Beauvais conçoit son premier plan d’affaires chez ProGestion Estrie et démarre deux projets : une boulangerie-pâtisserie à Rock Forest et un projet de culture et de transformation de cerises de terre à Compton. Tandis que l’aventure des cerises de terre s’avère un échec, la pâtisserie-boulangerie connaît un essor rapide.
C’est ainsi qu’en 1993, à l’âge de 23 ans, elle entreprend sa carrière en transformation agroalimentaire dans la toute petite cuisine de son appartement de Rock Forest.

1994 : Vers de nouveaux marchés
Des contacts montréalais lui offrent alors un contrat de préparation de plats surgelés de type « cuisine maison » pour des personnes âgées et des gens en perte d’autonomie.
Pasquale accepte la commande, mais réalise très vite que le transport à Montréal s’avère complexe et les ventes insuffisantes. Elle entame donc des recherches qui l’amènent à fréquenter un milieu qu’elle connaît bien : les kiosques saisonniers de producteurs. Obtenant ainsi des contrats de sous-traitance, elle transforme leurs produits et réalise leurs recettes.

1995  : Un premier local commercial
Avec la croissance de la demande, son espace de travail devient rapidement trop limité. Comme son bail se termine, elle emménage dans un local commercial à Saint-Élie-d’Orford.
De plus en plus de clients s’ajoutent à sa liste. Bien qu’elle soit très occupée l’été et l’automne, l’hiver et le printemps demeurent des saisons creuses qu’elle doit combler.

1997  : Une clientèle élargie
À la suite de recommandations, elle obtient des commandes de Montréal et de la Rive-Sud pour la préparation de grandes quantités de mets surgelés prêts à manger pour des bureaux d’agents immobiliers. Comme elle peut les cuisiner en hiver et au printemps, elle boucle enfin son année. Cette production accrue l’amène à embaucher un employé temporaire et à déménager ses opérations, car ses fours domestiques ne suffisent plus à la tâche.

2000  : Des produits vedettes
En 2000, elle transfère son entreprise à Waterville où elle loue avec option d’achat les locaux vacants d’une boulangerie-pâtisserie qui ferme temporairement ses portes. Les équipements sur place lui permettent d’accroître la production, de tester son marché et d’évaluer ses besoins de façon plus précise.
Elle commence alors à offrir sa marchandise aux marchés publics d’Ayer’s Cliff et de North Hatley. Le contact direct avec les gens l’aide à mieux déceler les goûts et les besoins de sa clientèle. La jeune entrepreneuse découvre l’engouement du public pour l’alimentation saine en provenance du terroir, ce qui l’inspire à transformer un nombre croissant de produits et de mets végétariens.

2000  : La création du végé-pâté
Motivée par ces demandes, Pasquale entreprend des travaux de recherche culinaire et développe un végé-pâté dont le goût unique se démarque véritablement de ce qui existe sur le marché.
De nombreuses séances de dégustation confirment l'attrait des consommateurs envers ce nouveau produit-vedette et lui dévoilent son grand potentiel de commercialisation.

2003  : En expansion
Son bail à Waterville arrive à échéance en 2003. Les propriétaires de l’ancienne boulangerie voulant réaménager leurs locaux, la voilà forcée de chercher d'autres installations. Grâce au soutien de l’agente agroalimentaire de sa région, elle trouve un local commercial qui vient de se libérer à Compton, son village d’origine. Épuisée, mais heureuse, elle se lance dans un autre déménagement.

Mai 2003  : La naissance de Bio-Bon inc.
Elle installe donc ses opérations dans ce nouvel espace à Compton tout en investissant dans de la machinerie plus performante. À l’automne de la même année, elle incorpore la compagnie Bio-Bon inc. dont le mot « Bon » signifie pour elle beaucoup plus qu’un simple gage de saveur. C’est aussi le symbole de ses aspirations pour un bond en avant. Friande de défis, la jeune femme part à la recherche de niches non exploitées tout en prospectant davantage le marché bio. Elle caresse le rêve de voir un jour ses produits distribués partout au Canada et aux États-Unis. Sa compagnie fonctionne bien et elle a enfin un horaire de travail structuré.

Octobre 2005  : Un premier honneur
À l’automne 2005, le Centre local de développement de la MRC de Coaticook lui décerne le prix Femme entrepreneure dans le cadre de son gala Excel. C’est un honneur très apprécié. Du côté de son entreprise, elle peut maintenant compter sur une équipe de travail bien rodée. Bio-Bon inc. a le vent dans les voiles!

Mars 2006  : une boutique avec pignon sur rue
Or, un problème de zonage l’empêche de poursuivre ses activités dans les locaux qu’elle occupe à Compton. Après six mois de recherche du lieu idéal pour Bio-Bon inc., une aide inespérée lui est offerte par un homme d’affaires de Compton lui proposant d’acheter son bâtiment. Elle saute sur l’occasion d’achat, entreprend des rénovations et s’établit enfin de façon permanente. La boutique Bio-Bon inc. ouvre ses portes sur la rue principale de son village en mars 2006.

Automne 2008  : Bio-Bon inc. se distingue encore
Cette année-là, Bio-Bon inc. est finaliste au concours Excel du centre local de développement de la MRC de Coaticook dans la catégorie agroalimentaire.

2012  : Un nouveau choix de vie
Pendant toutes ses années à Compton, l’entreprise de Pasquale Beauvais ne cesse d’explorer de nouvelles avenues et d’accroître sa clientèle; mais la vie évolue… Et la jeune entrepreneure aussi! Au bout de six ans de labeur intense, son vécu, ses observations et ses réflexions l’amènent à réaliser que quelque part en chemin, elle avait perdu l’essence de Bio-Bon inc. Oui, elle continuait à nourrir les autres comme elle l’avait toujours voulu. Mais elle… elle ne se nourrissait plus au quotidien. Bien que sa mission et ses valeurs demeuraient les mêmes dans sa tête et dans son cœur, elles ne se reflétaient plus dans son travail. Un virage s’imposait. Mais lequel? Tant de questions mijotaient en elle, mélangées avec sa peur, ses espoirs, son insécurité et ses valeurs. Comment poursuivre sa mission de nourrir le monde tout en s’aimant et se respectant d’abord soi-même? Que faire pour réduire sa charge de travail et son stress sans compromettre la rentabilité de l’entreprise? Finalement… qu’était-elle venue accomplir sur Terre?
Au terme de cet important exercice d’introspection, il n’y avait d’autres issues que de choisir la qualité de vie avant toute autre chose. Et c’est ainsi qu’en 2012, Pasquale décide de concentrer les activités de l’entreprise exclusivement sur la transformation des deux produits qui ont construit sa renommée, soit le végé-pâté et le gâteau aux fruits. Bio-Bon inc. ferme alors boutique à Compton et quitte le marché du détail pour s’installer dans un motel agroalimentaire à Coaticook.

Novembre 2019 : Lahbib Aissaoui, nouveau copropriétaire avec Pasquale Beauvais
Après avoir appris et maîtrisé tous les rouages de cette entreprise florissante, Lahbib se joint finalement à Pasquale pour mener l’entreprise vers de nouvelles étapes de croissance.

Février 2020 : Réaménagement complet de l’usine
Dans le but d’augmenter le volume de production et d’accéder aux marchés des maisons mères des grandes chaînes d’alimentation au Québec et des chaînes de restauration, l’entreprise opère d’importants réaménagements qui doivent aussi répondre aux normes gouvernementales fédérales.

Juillet 2020 : L’ère des grands changements
Dans le but de toucher un plus grand marché encore et de sortir des frontières du Québec, Bio-Bon inc. effectue un changement en profondeur de sa production et de son entreprise. Une aide gouvernementale fédérale substantielle viendra conforter les deux entrepreneurs passionnés dans leurs démarches. Ils achètent donc de nouveaux équipements dont un système de réfrigération, une éplucheuse et une emballeuse sous vide et réaménagent certains espaces de travail plus adéquatement. Ils élaborent aussi un plan de contrôle préventif basé sur la méthode HACCP* dans le but de répondre aux Règlements sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC) ce qui leur permettra enfin d’exporter hors Québec et hors Canada.
Bio-Bon inc. a le vent dans les voiles et ses bons produits se retrouvent de plus en plus à portée de la main de tous les consommateurs canadiens.

*HACCP signifie Hazard Analysis Critical Control Point. En français, cela se traduit par Système d’analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise.


Développement des marchés et honneurs importants

Printemps 2014  :
Bio-Bon inc. s’engage dans une démarche en développement durable en collaboration avec Concertaction Estrie.

Été 2014  :
Bio-Bon inc. commence à développer le marché du HRI (Hôtellerie, Restauration, Institutions) et décroche des contrats très intéressants avec les distributeurs Dubord et Rainville, Hector Larrivée et GFS Montréal et GFS Québec.

Novembre 2014  :
Un premier plan de développement durable voit le jour.

Automne 2015  :
Bio-Bon inc. reçoit le prix reconnaissance 2014-2015 en développement durable de La SADC de la région de Coaticook.

Décembre 2016  :
Bio-Bon inc. est l’une des  six premières entreprises de la région de l’Estrie à recevoir l'accréditation On s'engage en développement durable octroyée par ADDER Service-conseil.

Décembre 2016  :
L’aménagement d’une deuxième cuisine est fait, pour répondre à la demande de plus en plus grandissante.

Printemps et été 2017  :
L’entreprise doit engager quatre nouveaux employés en productions pour être en mesure de répondre à la demande.

Juin 2017  :
Pasquale Beauvais se voit décerner par la SADC de la région de Coaticook, le prix Reconnaissance entrepreneure et Bio-Bon inc. et sera finaliste dans la catégorie Reconnaissance bioalimentaire.
- Un 2e plan d’action en développement durable rentre en vigueur.

2016-2017  :
Bio-Bon inc. a vécu une croissance de 55 %. La demande pour les produits végétariens et biologiques explose

2018  :
Bio-Bon inc. ouvre deux nouveaux marchés HRI (Hôtellerie, Restauration, Institutions), chez Good Food et Sysco.

Octobre 2018  :
Bio-Bon inc. dépasse le million de chiffre d’affaires.

Octobre 2018  :
Lahbib Aissaoui se joint à l’équipe de Bio-Bon inc.

2018-2019  :
Le défi est maintenant de passer d’un mode artisanal à un mode industriel, d’aménager les lieux pour avoir un flot de production fluide pour continuer à croître, répondre à la demande et planifier les prochaines trois à cinq années.
Riche de l’expérience et du savoir-faire acquis pendant toutes ces années, Pasquale regarde maintenant le présent et l’avenir avec confiance et enthousiasme tandis que son entreprise prend la direction des marchés canadiens et pourquoi pas, du monde entier !

Février 2019  :
Un 3e plan d’action en développement durable entre en vigueur.

Mai 2019  :
Bio-Bon inc. inc renouvelle son accréditation On s’engage en développement durable 2019-2021.

Octobre 2019  :
Bio-Bon inc. est finaliste dans la catégorie Exploitation - Transformation - Production du Gala Excellence de la CCIRC (Chambre de Commerce et d'Industrie de la Région de Coaticook).

Aujourd’hui, nous formons maintenant une belle équipe de dix-huit personnes dont trois travailleurs autonomes.